La joie jaillit de l'Espérance
0
Infos Navarrenx
Un fidei Donum à Navarrenx et Sauveterre
Un fidei Donum à Navarrenx et Sauveterre
© ABI

| Ignace.DOUGOUNONA

Un fidei Donum à Navarrenx et Sauveterre

UN FIDEI DONUM A SAINT FRANCOIS XAVIER DE NAVARRENX LE PERE IGNACE BABENDA DOUGOUNONA

Ma terre natale

Prêtre du diocèse de Kara au Togo en Afrique occidentale, je suis né le 31 juillet 1972 à Siou, préfecture de Doufelgou. Mon Papa : feu Jean Marie DOUGOUNONA était cuisinier de profession. Et ma maman Caroline Madjéba ALASSANI est ménagère. Je suis le deuxième fils d’une famille de dix enfants (3filles et 7 garçons. Actuellement huit sont vivants (2filles et 6 garçons). J’ai fait mes études primaires et le collège à Siou ; le Lycée à Niamtougou.

Ma vocation

L’histoire de ma vocation remonte à ma tendre enfance. Mon papa cuisinier des sœurs Notre Dame des Apôtres à Siou, j’ai eu la grâce de côtoyer les sœurs et d’aller à l’école dont elles avaient fondé et où elles enseignaient (elles étaient d’origine française en majorité). L’amour que les sœurs nous témoignaient (pour mon cas en particulier, sœur Thérèse: son amour et son attention m’ont fait dire tout petit que « je voulais être Sœur » comme la Sœur Thérèse), fascinait et forçait l’admiration de celui qui les a appelées d’un « pays si lointain », la France pour les envoyer chez nous. Et d’ailleurs mon papa qui travaillait chez les sœurs nous répétait que s’il devait recommencer la vie et s’il avait la chance d’ailler à l’école il deviendrait prêtre. Tous ces paramètres ont dus jouer à la naissance de ma vocation. Ainsi en grandissant j’ai approfondi ma vocation avec mes différents curés et en militant dans le Groupe vocationnel de ma paroisse et à travers les récollections et les camps de vacances qui étaient organisés à l’intention des aspirants séminaristes de notre diocèse.

Mes études et mon ordination

Après le Baccalauréat je suis rentré au séminaire propédeutique de Notsè (Togo) en 1997 puis au Grand séminaire Interdiocésain Jean Paul II de Lomé l’année suivante. Je suis ordonné prêtre pour le compte du diocèse de Kara depuis le 17 décembre 2005 ( avec deux autres confères : le père Aristide KAGNOUDA et son Frère Augustin KAGNOUDA).

Au Service du Seigneur

Le ministère Depuis 2005 j’ai exercé mon ministère dans trois paroisses de mon diocèse : - De 2005-2011 vicaire à la paroisse Notre Dame des douleurs d’Atchangbadè - De 2011-2012 vicaire à la paroisse Sacré Cœur de Jésus de Yadè - De 2012 jusqu’à octobre 2017 Administrateur de la paroisse Saint Eloi de Bitchabé. C’est dans cette jeune paroisse rurale de 10 ans de vie que le Seigneur par l’entremise de mon Evêque Mgr Jacques LONGA m’a appelé pour m’envoyer comme FIDEI DONUM au diocèse frère de Bayonne Lescar Oloron en France sur la paroisse de Navarrenx et Sauveterre. Ceci s’inscrit dans le processus de jumelage de nos deux diocèses ( Kara et Bayonne Lescar Oloron) engagé par nos deux Evêques : Mgr Jacques Danka LONGA et Mgr Marc AILLET.

Missionnaire en France - Fidei donum

Mais comment j’ai accueilli cette mission ? Avec beaucoup de craintes mais surtout en esprit d’Eglise.  Avec crainte premièrement parce qu’on n’est jamais prêt ni digne de la mission que le Christ nous confie, en suite parce que je devais aller à la rencontre de l’inconnu c’est-à-dire une autre culture, une autre façon de vivre la foi, une Eglise de longue tradition chrétienne…et enfin je devais quitter des parents, des amis, mon pays, et surtout des paroissiens qui sont devenus ma familles et avec qui nous avions encore des projets et des ambitions pastoraux…  En esprit d’Eglise parce que par nature l’Eglise est missionnaire et alors tout baptisé est missionnaire encore davantage tout prêtre. La nouveauté comme l’écrivait mon Evêque Mgr Jacques LONGA dans la lettre de Mission qu’il m’a adressée : « réside seulement dans le fait que, désormais vous êtes missionnaire Fidei Donum ». C’est donc avec beaucoup de confiance que j’aborde cette nouvelle expérience d’Apostolat dans ma vie de prêtre. C’est en Eglise, en famille que je me sens désormais à Navarrenx. Surtout comptant sur l’expérience d’un aîné, l’Abbé Ludovic de LANDER, l’accueil généreux des paroissiens je forme le vœu que la mission, partagée, portée ensemble sera féconde pour la gloire de Dieu et le Salut de tous. Mes remerciements Je tiens à exprimer ma gratitude à Mgr Marc AILLET notre père Evêque pour avoir voulu et accepté de m’accueillir dans son diocèse. Merci à mon curé, l’Abbé Ludovic de LANDER qui n’a ménagé aucun sacrifice pour préparer mon arrivée et mon installation sur les paroisses de Navarrenx et Sauveterre. Merci à tous les paroissiens des deux paroisses pour la mobilisation et l’enthousiasme dans l’accueil qui m’est réservé. Merci particulier à Monique et Michel DURIEZ qui sont venus jusqu’à l’aéroport de Toulouse pour m’accueillir et me ramener à Navarrenx au nom du curé et de tous les paroissiens.

Dieu nous bénisse et nous garde dans son Amour

Abbé Ignace DOUGOUNONA

Confirmation Bitchabé
Confirmation Bitchabé © ABI
Confirmation Bitchabé
Dimanche à Bitchabé
Dimanche à Bitchabé © ABI
Dimanche à Bitchabé
Père Ignace
Père Ignace © ABL
Père Ignace
J0: Verre de l'amitié
J0: Verre de l'amitié © MCL
J0: Verre de l'amitié
J3:Eveil à la Foi
J3:Eveil à la Foi © MCL
J3:Eveil à la Foi
J4 :Première messe dominicale à Navarrenx
J4 :Première messe dominicale à Navarrenx © MCL
J4 :Première messe dominicale à Navarrenx
J4: Messe d'installation à Sauveterre de Béarn
J4: Messe d'installation à Sauveterre de Béarn © MCL
J4: Messe d'installation à Sauveterre de Béarn
Père Ignace
Père Ignace © MCL
Père Ignace

Répondre à () :


Captcha