La joie jaillit de l'Espérance
0
Newsletter
Sur le Camino, ma halte "Source éternelle"
Sur le Camino, ma halte "Source éternelle"
© Rémi

| abbé Ludovic

Sur le Camino, ma halte "Source éternelle"

Mon pèlerinage a commencé au Puy en Velay en 2011, depuis, je fais 4 ou 5 jours de marche/pélé par an, restrictions de droits permissionnaires obligent... Cette année 2016, mon pélé commence donc à Nogaro et s'arrête à Navarrenx.

Jeudi 8 septembre, c'est ma dernière journée. Parti le matin d'Arthez de Béarn au levé du jour, je dois rejoindre Navarrenx en début d'après-midi pour éviter les grosses chaleurs de l'été indien... Mon sac n'est pas trop lourd car ma petite expérience des 5 étapes précédentes m'a permis d'enlever un peu plus de superflus chaque année. Je dois te préciser que je ne marche pas, en fait, je pratique ce qu'on appelle la "petite foulée-bras souple" terme barbare qui signifie qu'on ne marche pas, qu'on ne court pas non plus mais disons qu'on adopte un genre de trot imitant autant que possible la technique de nos amis équidés... Pourquoi te préciser ma façon d'avancer... parce qu'elle impose que l'on s'hydrate régulièrement bien sûr! Je m'impose donc des arrêts bouteille d'eau toutes les 20 ou 30 minutes max pour m'assurer de ne pas perdre trop d'énergie. Je m'applique également à profiter un maximum des paysages que je traverse et des chapelles ou églises que je croise. Je m'arrête systématiquement dans chacune d'elles pour y réciter un "Notre Père", 3 "Je vous salue Marie" et 1 prière à St Joseph. Ces petites prières m'impose un temps de Paix dans ces lieux où demeure la présence du Christ mais me permettent aussi de boire un peu d'eau. J'en reviens à mon étape vers Navarrenx. Je viens de dépasser l'abbaye de Sauvelade, malheureusement inaccessible pour cause de travaux en ce moment, et je continue ma route en espérant trouver bientôt une église ouverte synonyme de prière mais aussi de pause régénératrice... Assez vite, je me retrouve complètement seul (c'est assez rare sur le chemin de Compostelle pour être signalé) au milieu du domaine forestier immense de Méritein. Il est 12H30 quand j'achève une longue descente au milieu de cette végétation presque tropicale par sa densité lorsque je tombe sur une source mais surtout sur un calvaire qui attire tout de suite mon attention. A défaut d'avoir trouvé l'abbaye de Sauvelade ouverte, me voilà devant un bâtit surmonté d'une croix pour nous rappeler le calvaire du Christ mais pas que... En effet, sur ce même monument, nous pouvons lire un passage de la Bible qui nous rappelle que Jésus est la Source éternelle... Me voilà servi! Moi qui attendait impatiemment une chapelle pour boire mon eau de bouteille "christaline", j'ai devant moi la source éternelle : merci Seigneur, c'est bien l'essence de notre vie ici ! Je prends quelques photos de ce bel ouvrage qui sort, par son originalité, des calvaire habituels, et je prends un petit moment pour boire, quand même, à la source située juste à côté sans me poser la question de savoir si elle est potable ! Je ne suis pas Samaritain mais j'avoue que j'ai apprécié ce message et cette eau qui nous rappelle que le plus important c'est de trouver La source qui nous sauve, notre Bon Seigneur ! Du coup, je suis arrivé avec un esprit léger à Navarrenx où j'ai pu trouver finalement une église grande ouverte et un accueil paroissial digne des premiers hospices pour pèlerins fatigués ! Un curé qui se fait attendre (pardon d'avoir fait ruminer ma conscience) puisque finalement tu es arrivé et tu nous as recouvert de mots contre les maux mais surtout tu nous as éclairé pour continuer notre chemin des étoiles dans un esprit de renaissance vers le Christ ! Encore merci pour ton accueil Ludovic, bravo pour votre travail (la paroisse) qui contribue certainement à faire que les marcheurs du GR65, deviennent des Pèlerins vers Compostelle et qui sait, trouvent le chemin de la Foi, source de Vie éternelle. Merci à ton équipe pour ce bel édifice et ce rappel essentiel !
A l'année prochaine lors de mon départ de Navarrenx !
En communion de prières!

Rémi

Vie éternelle
Vie éternelle © Rémi
Vie éternelle
Vie éternelle
Vie éternelle © Rémi
Vie éternelle

Répondre à () :


Captcha