La joie jaillit de l'Espérance
0
En direct du vatican

| Aleteia

À Rome, un tournoi de foot associe crampons et col romain

Bien que l’Italie ne soit pas qualifiée pour le mondial de football 2018, ce sport y reste roi. Une frénésie qui n’épargne pas les prêtres et les séminaristes. Plus que jamais pendant la Clericus Cup dont le coup d’envoi sera donné ce 24 février.

Prêtre ou joueur de football, pourquoi choisir? À Rome, le temps de la Clericus Cup, les deux sont possibles. Cette compétition unique en son genre oppose les prêtres et les séminaristes des collèges (lieu où vivent les prêtres étudiants) et les universités pontificales. Le trophée représente sur ne peut mieux la compétition: une paire de crampons et un ballon surmonté d'un saturne, ce chapeau rond porté autrefois par les prêtres!

Cette année, seize équipes s'affronteront, regroupant près de 400 joueurs venant de 71 pays différents. Si les Italiens sont bien sûrs les plus nombreux, participeront aussi deux Français, un Syrien, un Soudanais du Sud et même un Chinois. Et pour la première fois, cette année, un des arbitres porte lui aussi le col romain au quotidien. Pour le père Jordan Coraglia en effet, pas question de choisir entre l'Évangile et les règles du pied: le premier doit aussi se vivre sur le terrain, insiste-il .

En Italie, cela n'échappe à personne, le football est une sérieuse choisie et chaque match est analysé et décrypté. Et la coupe Clericus ne fait pas exception à la règle: des statistiques des précédentes éditions sont donc précautionneusement mises à jour. En 11 ans, ce sont 481 matchs qui ont été jouées et le ballon est rentré dans les cages pas moins de 1 680 fois. En revanche, silence sur le nombre de cartons rouges…

https://fr.aleteia.org/2018/02/23/a-rome-un-championnat-de-foot-associe-crampons-et-col-romain/

Répondre à () :


Captcha