La joie jaillit de l'Espérance
0
En direct du vatican
Pape François: la crèche permet de se souvenir du vrai sens de Noël
Pape François: la crèche permet de se souvenir du vrai sens de Noël
© a

| cplucon

Pape François: la crèche permet de se souvenir du vrai sens de Noël

Le Pape François a reçu les donateurs du sapin de Noël et de la crèche dévoilés ce jeudi 5 décembre sur la place Saint-Pierre, leur délivrant un discours dans la droite lignée de sa lettre apostolique sur la signification de cette représentation de la Nativité qu’est la crèche.

La crèche et le sapin de Noël de la Place Saint-Pierre ont été dévoilés ce jeudi 5 décembre, en présence de délégations venues du Trentin et de Vénétie, qui ont présenté des animations traditionnelles issues de leur folklore régional. 

En fin de matinée, le Pape François, qui n'a pas participé à la cérémonie d'inauguration proprement dite, avait reçu ces délégations en audience privée pour les remercier..

«J'exprime ma profonde gratitude aux autorités civiles, qui ont soutenu le don de ces deux symboles religieux de Noël. Ils expriment l'affection des habitants des Provinces de Trente, Vicence et Trévise, en particulier de certaines localités situées dans les territoires des diocèses de Trente, Padoue et Vittorio Veneto», a initié le Souverain pontife, renouvelant ses encouragements à cette région, victime d’inondations destructrices l’année dernière, ayant conduit à la destruction de zones boisées entières.

«Ce sont des événements qui nous effraient, ce sont des signes avant-coureurs que la création nous envoie et qui nous demandent de prendre immédiatement des décisions efficaces pour la protection de notre foyer commun», a affirmé François à ce sujet. 

L'épicéa, espoir pour les forêts

Abordant la cérémonie d’illumination du sapin de Noël place Saint-Pierre de Rome, le Pape a loué combien l’arbre et la crèche sont admirés des pèlerins. «L'épicéa que vous vouliez donner représente un signe d'espoir surtout pour vos forêts, afin qu'elles puissent être nettoyées le plus tôt possible et ainsi commencer le travail de reboisement», a ajouté le Saint-Père, avant d’évoquer la crèche, presque entièrement de bois.  

Celle-ci est donc composée d'éléments architecturaux caractéristiques de la tradition trentinoise. Les troncs de bois des zones touchées par les tempêtes, qui servent de toile de fond au paysage, soulignent la précarité dans laquelle la Sainte Famille se trouvait cette nuit-là à Bethléem. La crèche artistique de Conegliano, située dans la salle Paul VI, nous aidera aussi à contempler l'humble grotte où est né le Sauveur, a-t-il poursuivi.  

Le Pape François a ensuite rappelé sa lettre apostolique sur la crèche, rendue publique à Greccio, le 1er décembre, premier dimanche de l’Avent, là où il y a huit siècles saint François constituait la première crèche vivante.

Vrai sens de Noël vs. imaginaire commercial

«La crèche est un signe simple et merveilleux de notre foi qui n'est pas perdu ». Il faut qu'elle soit transmise des parents aux enfants, des grands-parents aux petits-enfants, a insisté François. Car «c'est une véritable façon de communiquer l'Évangile, dans un monde qui semble parfois avoir peur de se souvenir de ce qui est réellement Noël, et qui efface les signes chrétiens pour ne garder que ceux d'un imaginaire banal, commercial".

Répondre à () :


Captcha