0
Kara
Nouvelles du Père Aristide

| Père Aristide

Nouvelles du Père Aristide

Située au sud-ouest de la ville de Kara, elle se limite à l’est et au nord par la paroisse cathédrale Saints Pierre et Paul, au sud par le fleuve Kara, à l’est par la rivière Pan qui la sépare de la paroisse Sacré-Cœur de Jésus de Yadè.

Depuis sa fondation il y a bientôt 25 ans, elle a connu quatre (4) curés : R.P. PAHIZI Innocent : 1995-2009 (curé fondateur), R.P. EGBARE Jérôme : 2009-2015 (administrateur), R.P. HOZO Gabriel : 2015-2018 (curé), et R.P. KAGNOUDA Aristide : depuis novembre 2018 (administrateur).

D’une superficie de 12Km², la paroisse Sainte Famille de Kara-Dongoyo compte environs 3000 fidèles et trois églises : une église paroissiale et deux églises secondaires ou stations secondaires (Sainte de Thérèse de l’Enfant Jésus d’Adabawere et Saint Augustin de Leziyo). En semaine la messe n’est célébrée que dans l’église principale tous les jours à 5h45mn. Les dimanches et solennités une messe est célébrée dans chaque station secondaire (6h30mn à Adabawere et 8h30mn à Leziyo), et trois messes à l’église principale à 6h00, 8h00 et 18h00. Dans les stations secondaires, la messe se célèbre sous des appâtâmes ; une église est en construction actuellement à Adabawere. A la station principale, en dehors de la messe de 18h00, toutes les autres sont toujours pleines au point où plus du tiers est contraint de suivre la messe dehors.

En plus de l’Eglise catholique, le quartier abrite d’autres confessions religieuses notamment l’Eglise des Assemblés de Dieu, l’Eglise Evangélique presbytérienne, l’Eglise Baptiste, La Chapel des Vainqueurs (Winner’s Chapel) ainsi que quelques petites mosquées.

Nouveau quartier en pleine expansion, Dongoyo est considérée comme une zone résidentielle. La quasi-totalité des habitants sont des gens venus d’ailleurs. La population est essentiellement composée de petits fonctionnaires, de commerçants, d’enseignants et d’ouvriers. Sa situation à proximité de l’université publique (Université de Kara) et la présence de nombreuses écoles privées de référence, explique la présence de nombreux jeunes étudiantes et étudiantes qui ont besoin d’être aidés dans leur croissance spirituelle et humaine.

La foi est vivante et joyeuse, les conversions massives (100-150 baptêmes d’adultes par an, 50-80 confirmations, environs 70 baptêmes d’enfants, une trentaine de mariage depuis novembre 2018). Cela soulève d’énormes défis pastoraux notamment la formation des catéchistes pour prendre en charge les catéchumènes (plus 500 l’année dernière) et la formation religieuse des néophytes.

Les fidèles sont dévoués et motivés pour peu qu’on leur donne un coup de pouce et qu’on les organise. En témoigne les dons libres et quêtes qu’ils font pour soutenir les projets de la paroisse, les collectes de vivres et non-vivres pour venir en aide nécessiteux de la paroisse, tant croyants que non-croyants. Cette collecte est gérée par OCDI/CARITAS paroissiale qui se charge de stocker et de gérer ce qui est recueilli.

Puissent Jésus, Marie et Joseph soutenir la croissance de cette paroisse.


 

R.P. Aristide Kagnouda

Administrateur paroissial  

5d8be6a9075df.jpg
©
5d8be7eae66f9.jpg
©

Répondre à () :


Captcha