0
Pèlerins de Saint Jacques
Notre Bébé pèlerin est arrivé !

| Monique.Duriez

Notre Bébé pèlerin est arrivé !

Lundi 5 septembre, 11h, après deux micro-étapes (15 puis 12 km) nous arrivons à Navarrenx. Cela n'a pas suffit, l'état du pied de Cyril ne s'améliore pas. Le médecin confirme : tendinite... il faut du repos...

Quelques jours ou quelques semaines, impossible de savoir... Le choix est simple : trouver une solution pour se reposer quelques jours ou rentrer. Après un après-midi de réflexion, le repos semble trop compliqué : on est loin de tout, sans gare sncf, les logements sont pleins ou hors de prix. Nous prévoyons de faire un bivouac. A 18h, à l'église il y a un accueil de pèlerins. A l'issu, sans y croire nous évoquons au bénévole notre problème. Deux minutes plus tard un couple de paroissiens nous reçoit chez eux : "voila une chambre, des draps, vous pouvez rester quelques jours. Vous préférez utiliser la cuisine ou prendre les repas avec nous ?" "Avec vous bien sur". Ces jours nous permettent également de bouquiner, ce qui n'arrive pas très souvent en ce moment. Simplicité, générosité, repas délicieux, bref, une ambiance familiale extra, remplie d'une charité vraie. De plus, cette halte nous permet de profiter pleinement de la dynamique paroisse de Navarrenx : tous les soirs à 18h, temps de prières (ou messe) et accueil des pèlerins par des bénévoles. Tous les matins, laudes et adoration avec le jeune curé, 2 religieuses et quelques pèlerins.

Ce matin, vendredi 9 septembre, le pied va un peu mieux. Même si les perspectives sont clairement revues à la baisse (la plupart des pèlerins ayant déjà expérimenté la tendinite parlent de 15 jours de repos minimum...). Nous repartons donc pour 15 km, pour voir. Le soir le pied n'est pas au top, on verra au jour le jour. Peut être atteindrons nous Saint Jean-Pied-de-Port d'ici quelques jours...

Lundi 10 octobre, après 2 mois et demi de marche, nous entrons dans Santiago ! puis enfin entrer dans la cathédrale... par la porte sainte au tombeau de l'apôtre ! Ainsi qu'à sa statue pour faire le fameux abbraccio* ! Nous assistons à notre dernière messe des pèlerins avec émotions ! A la fin de la messe, surprise, le botafumeiro* est de sortie ! Il s'agit d'un encensoir géant actionné par 8 personnes et qui va à près de 70 km h jusqu'au plafond de la cathédrale ! Un des objectifs était (ou est encore...) de couvrir l'odeur des pèlerins ! Nous avons également l'opportunité de bénéficier de l'accueil francophone : - confession par un prêtre assez exceptionnel, qui nous a tous les deux guidés pour trouver comment bien finir ce pèlerinage - visite guidée passionnante de la cathédrale par un bénévole - messe en français le lendemain par ce même prêtre. Pour l'homélie, Laetitia est priée de venir devant l'assemblée pour illustrer ses propos ! Nous passons aussi de très chouettes moments avec deux pèlerines françaises avec qui nous avons fait pas mal d'étapes. Ces deux jours sont aussi l'occasion de passer du temps à la chapelle du st sacrement et devant la tombe de saint jacques afin de faire en sorte de bien repartir chez nous et continuer ce pèlerinage: Ultreïa et surtout et Suseia* !!! Merci à tous ceux qui nous ont aidé sur le chemin, porté dans leur prière et vous tous rencontré depuis le Puy-en-Velay. Nous vous avons confié chacun à St jacques !

http://lesdesjenpele.jimdo.com/

 

Le plus jeune pèlerin de l'année
© lesdejen
il faut tirer la petite charette
© M.D.

Bébé pèlerin camino Pèlerinage

Répondre à () :


Captcha