0
Au coeur du Diocèse
Les sixièmes du diocèse, appelés à la sainteté !

| Diocèse Bayonne et ABL

Les sixièmes du diocèse, appelés à la sainteté !

Samedi 24 novembre plus de 500 jeunes, catéchistes et accompagnateurs venus des quatre coins du diocèse, se sont rassemblés à l’Institut Saint Dominique de Pau, afin de participer au rassemblement annuel des sixièmes

Ce temps fort fut l’occasion pour les élèves, de découvrir l’histoire de Saint Maximilien Kolbe et celle de Carlos Acuti, deux figures du XXe et XXIe siècle qui ont sensibilisé les enfants à l’appel de la sainteté et à sa signification, qui comme l’a souligné Monseigneur Marc Aillet lors de son témoignage est un appel à la joie. Une journée qui s’est déroulée sous un soleil d’automne comme un clin d’œil du ciel et a permis pour le bonheur de tous de profiter des espaces verts qu’offre l’institut à travers différents jeux de plein air.

Louis-Jean de Barmon

Nos jeunes de Navarrenx et Sauveterre

Parmi près de 500 jeunes réunis à l'institut Saint Dominique, accompagnés par Monseigneur Aillet, nos 6 enfants, Louane, Pacôme, Nicolas, Clara, Benjamin et Alix, se préparant pour leur Profession de Foi, ont vécu une belle et riche journée dont ils ont été ravis !

Nous avons pensé aux camarades qui n'ont pas eu le bonheur de pouvoir se joindre à la joyeuse équipe de Navarrenx et Sauveterre.

Départ frileux dès 8h15 ; ambiance tonique pour un voyage dans les temps.

Pau bénéficiait d'un très beau temps si bien qu'à l'heure du pique-nique les manteaux sont tombés et toute cette belle jeunesse en a bien profité, chacun à sa façon.

La franche participation des jeunes de Navarrenx et Sauveterre a fait grand plaisir à leurs catéchistes Marie et Nathalie, qui nous accompagnaient et qui ont beaucoup apprécié ce temps partagé entre frères et sœurs en marche vers la sainteté : « Y a plus qu'à.. ! »

Témoignages dans la vidéo ci-dessus

  • Tous ont raffolé du jeu de l'auréole (en lieu et place du traditionnel béret) ; le temps du pique-nique (bien sûr !) et le fait d'être ensemble, leur équipe et tout le rassemblement

  • La vie dévouée à son prochain du jeune Carlo Acutis, décédé à l'âge de 15 ans d'une leucémie foudroyante, les a particulièrement touchée (voir le site https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlo_Acutis, particulièrement le paragraphe au sujet de sa spiritualité)

  • Mais également, le don de sa vie par Saint Maximilien Kolbe pour sauver un père de famille, à Auschwitz en 1941, les a impressionné.

  • Pour beaucoup, c'était la première fois qu'ils participaient à un temps d'adoration qu'ils ont vécu dans un beau respect.

 

  • Ecouter le reportage réalisé par Louis-Jean de Barmon pour Radio Lapurdi Irratia :

 

Répondre à () :


Captcha