0
du côté des jeunes
Les enfants de Chœur à Compostelle - III

| veronique.espagnet

Les enfants de Chœur à Compostelle - III

Dernière ligne droite... Compostelle ! C'est partie pour cette troisième journée de pèlerinage

Dans la clôture monastique de Sobrado

Nous nous levons, nous nous préparons mais qu'elle ne fut pas notre surprise lorsque les adultes nous ont appris que nous étions enfermés à l'intérieur du monastère...et les provisions à l'extérieur. Nous avons d'abord cru à une blague mais c'est en voyant l'énorme cadenas sur la porte que nous avons compris que nous ne mangerions pas de si tôt. C'est au bout d'environ 1h30 que le frère Antonio et venu nous ouvrir. Nous pouvions enfin préparé notre petit-déjeuner ... Nous avons ensuite visité l'église du monastère, actuellement en rénovation suite à un incendie.

En marche pour Compostelle

C'est donc vers 11h00 que nous nous sommes tous dirigés au départ de la marche pour Saint-Jacques. Entre les cours de zumba de Yadira, les démonstrations de biniou de Pacôme et de résolution de rubik's cube de Manoukian, sans oublier la partie de foot ( et oui même sur le Camino, on ne rate jamais une occasion d'y jouer) et évidemment tout cela en chantant à tue-tête, on peut le dire cela n'a pas été de tout repos. Mais, malgré tout ça, tout le monde a pu, à un moment ou à un autre se retrouver seul et ainsi avoir un moment de recueillement. Il n'y a pas à dire, cette marche de 15km était l'un des meilleurs moments de ce pèlerinage. Arrivés au point de rendez-vous, les chauffeurs sont partis chercher les voitures. Les enfants ne manquant pas d'imagination, ont décidé de faire une Ola à chaque pèlerin qui passait, sans oublier leur remarquable concours d'imitations... Ensuite, nous sommes tous partis pour notre dernière et ultime étape, Compostelle.

Sous le regard de l'Apôtre

La soirée fut assez simple, tout le monde s'est installé dans l'albergue, nous avons dîné et avons fait une veillée durant laquelle l'abbé Ludovic nous a racontés des histoires du chemin de Saint-Jacques suivi par Mathis et Pacôme avec leur exposé sur le même sujet. 7h00, le réveil sonne. Nous nous préparons tous à vive allure afin de participer à la messe en français célébrée par l'abbé Ludovic à l'accueil francophone des pèlerins. Nous avons visité le musée du pèlerin et bien évidemment fait quelques emplettes. Nous avons également visité la cathédrale de Compostelle à l'intérieur de laquelle se trouve le tombeau de Saint-Jacques et sa statue. Les pèlerins ont pour habitude de venir faire une accolade à cette statue, on appelle cela « abrazo ». Il est donc évident qu'en tant que pèlerin (même en herbe...) nous perpétuons tous la tradition. Nous continuons par une prière collective au tombeau de Saint-Jacques, c'était vraiment très émouvant, le silence y régnait et on pouvait sentir sa présence parmi nous. Dans la soirée, les accompagnateurs nous ont fait la surprise de nous amener au restaurant, c'était génial ! Et comme chaque année, on ne déroge pas à la fameuse tradition de la glace du Pèlé. C'est ainsi que s'achève notre pèlerinage . Il ne fut pas de tout repos mais restera marqué dans nos esprits. Certains ont même déjà prévu d'y retourner en 2021... Un grand merci à l'abbé Ludovic pour cette merveilleuse idée, Un grand merci à Céline Peltier pour toute l'organisation, Un grand merci à tous les accompagnateurs (qui ont du avoir de la patience à certains moments) Merci également à tous les enfants de choeur et aussi à vous, paroissiens qui nous soutenez dans nos projets. Merci à tous !!!

Alaïa

©

compostelle Enfants de Choeur Pèlerinage servants messe

Répondre à () :


Captcha