La joie jaillit de l'Espérance
0
Un mot du Curé
Le pain de l'amitié
Le pain de l'amitié
© kim

| abbé Ludovic

Le pain de l'amitié

Homélie sur le Chemin du Père Ludovic pour les "Marcheurs de l'Espérance" le samedi 16 avril 2016 à Chapelle d’Olhaïby

Évangile selon Saint Jean, 6, 60 à 69.
"Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle’’.



Comment ? Manger la chair et boire le sang d’un homme ! Pour le peuple juif d’alors et pour nombre de nos contemporains, c’est absurde, interdit, horrible... c’est de l’anthropophagie.

Dans nos paroisses de France, de Navarre et du Pays Basque, depuis des siècles et 2 millénaires, nous croyons dans ce mystère. Un jour, au 14 ème siècle, à Lanciano un village d'Italie, un prêtre était en train de célébrer l’Eucharistie. Au moment de l’Elévation, il s’est dit "c’est complétement fou’’ et il a douté de la Présence Réelle de Jésus dans l’hostie. Dieu a voulu lui faire un signe : un miracle aussitôt s’est produit. L’hostie est devenue un vrai morceau de chair avec du sang. Six siècles après, on peut encore vénérer ce miracle aujourd’hui. Et le même miracle a eu lieu à "O Cebreiro" sur le chemin espagnol.

Heureusement que le Seigneur nous a laissé l’aspect du pain et du vin. Il nous donne la douceur d’un morceau de pain et le reconfort d'un élixir. Mais, "dessous’’, ce sont vraiment la chair et le sang de Notre Seigneur Jésus, vrai Dieu et vrai homme ! Pourquoi Jésus a-t- il voulu être "donné’’ ainsi "en pâture’’ aux hommes ? Pourquoi Dieu a-t-il voulu ce paroxysme de l’Amour ?

Quand Il vient à nous dans la communion –le mot contient la parole : cum = avec et la parole union-. Il veut que nous soyons UN avec Lui. Que tous nous soyons avec Lui une seule famille. Peu à peu, Il transforme chacun de nous en être de LUMIERE. Jour après jour, chaque communion est comme une goutte d’ETERNITE qui tombe au fond de notre cœur. Et, peu à peu, notre cœur de pierre devient un cœur de chair… Quelle joie de nous retrouver tous ensemble comme une seule famille. Quelle joie de se retrouver ainsi, UNIS ! Amen.

Répondre à () :


Captcha