3
JMJ
JMJ - Samedi : les perles des jmjistes

| abbé Ludovic

JMJ - Samedi : les perles des jmjistes

Aujourd'hui, les jeunes polonais retrouvent les jeunes venus du Canada, de la Côte-d'Ivoire, d'Italie, d'Inde et de France pour une journée de rassemblement à Sandomierz. L'évêque ivoirien préside la messe célébrée en latin.

Sandomierz est une jolie petite cité perchée au sommet d'une coline. Ce matin vous visitons le séminaire sous la houlette du Père Adam. Visite top dans un cadre magnifique : une ancienne abbaye bénédictine. Après un rapide passage à la cathédrale, nous dessendons pour la messe qui a lieu dans une vaste prairie. Sept évêques, une centaine de prêtres, plusieurs milliers de jeunes, voilà un beau visage de l'église.

Après des jeux, ultimate et parachute, nous montons au pied du château pour une relecture de la semaine. Chacun exprime librement les perles qu'il a reçues. En voici quelqu'unes :

Baptiste : L'attention qu'on porte à Hortense, par exemple à la messe au monastère de Sainte Croix, tout le monde voyait qu'elle ne pouvait pas descendre, c'est vous Père Ludovic qui etes montés pour lui donner la communion.

Maud : pour moi, les JMJ c'est quelque chose de fort, grace à tout le monde vous m'avez redonnée la foi. C'est puissant ! C'est une expérience qu'il faut vivre, quand je suis venu, j'étais athée, fachée avec Jésus, avec la croyance, vous m'avez redonnée l'envie d'aimer Jésus. Les larmes parlent par elles-même... Vous êtes ma famille !

Alienor : Les JMJ nous rassemblent, quand nous étions sur le chemin, nous avons pu avoir la messe sur une aire d'autoroute. 

Romain : Nous sommes le diocèse de Bayonne, d'autres diocèses. La semaine prochaine nous serons plusieurs millions. Ici, c'est tout un pays, la Pologne, qui nous accueille : la police, les pompiers, la croix rouge, la paroisse, les familles... Finalement, c'est beaucoup plus que trois millions de jeunes...

Marie : Un moment fort pour moi, le chant de l'Ave Maria à Ceztochowa. Une dame qui pleurait au retour de la communion. J'avais les larmes aux yeux.

Bérengère : Ce que j'ai trouvé très beau c'est le sens de l'accueil. Tout ces sourires pour nous, l'investissement des jeunes, la chorale, les chants.

Maximilien : Les bénévoles, font comme nous, ils sont aux petits soins pour nous. Ils apportent de l'eau, des mouchoirs... ils sont présents pour nous. Ils agissent comme s'ils étaient de notre famille.

Adrien : La procession hier avec les bougies dans la ville.

Jean-Marc : La célébration d'accueil, on se sent porté par tout un peuple. Hortense, c'est les deuxièmes JMJ que je fais avec elle, c'est un réconfort de voir ce que l'on donne aux autres.

Sonia : La présence des statues, des icones, il y en a partout : dans la ville, dans les maisons, on voit que c'est plus fort qu'en France. La foi est partout; elle rayonne.

Romain : Le monde, l'ambiance, la procession hier soir avec les cierges. Le petit vent qui les étaigneait tout les trois ou quatre mètres. Nous étions obliger d'aller les uns vers les autes pour nous entre aider à ralumer nos cierges.

Sanch : Le passage à Ceztochowa m'a marqué. Commencer par venir visiter la Reine de la Pologne avec tout les jeunes qui venaient du monde entier. Il y a aussi le monastère de la Sainte Croix, j'ai aussi pensé à la croix des JMJ qui a été dès le début donnée comme cadeau aux jeunes. C'est un cadeau du Pape Jean-Paul II qui leur a dit : "portez la croix du Christ". J'ai été aussi marqué par la veillée de la Miséricorde d'hier, les textes de Sainte Faustine étaient bien choisis.

Ludovic : J'ai trois perles à partager : la première Ceztochowa, ce sanctuaire est entré dans ma vie depuis de nombreuses années sans que je n'y sois jamais allé. Je suis touché par cette vierge qui pleure à travers ces deux balafres. La Vierge qui est dans la tristesse par rapport à un peuple qui souffre. Une mère qui comprend toutes tes souffrances, ta vie, tes galères, tes peines, tout. La deuxième perle, le fait d'être dans un pays ou l'on peut respirer en tant que chrétien, un pays ou le maire exprime sa foi, les processions dans les rues ne sont pas interdites, les drapeaux des JMJ sont dans toute la ville... on se sent libre ici. La troisième perle, c'est l'arrivée à l'offertoire d'Hortense dans les bras d'Annabelle gravissant les marches pour aller à l'autel. J'avais l'impression de voir le Christ portant le Christ. Le Christ souffrant porté par le bon pasteur. On voyait le sourire d'Hortense, c'était impressionnant de voir la joie sur son visage, un soleil se lèvait sur l'hummanité. Je palpais aussi l'itinéraire spirituel d'Annabelle qui en un an a parcouru un chemin incroyable.

 

Annabelle et Hortense
© abl
jeux
© abl

JMJ perles Avent catéchisme théobule

Répondre à () :


Captcha
Isabelle.Casaubieilh | 24/07/2016 10:26

Bonjour à tous. A travers tous ses beaux messages on devine le bonheur que vous vivez en Pologne. Et s'est que la première semaine!La deuxième arrive.... J'ai l'impression que vous avez presque envie de rester là, alors n'hésitez pas à nous faire signe que l'on vous rejoigne. Bon dimanche à tous .

ANNE MARIE.FRANCAIS | 24/07/2016 18:48

Votre ressenti est beau et émouvant......

Marie.VASTI | 24/07/2016 21:20

Bonjour de Marseille, tous vos commentaires sont le reflet de ce que se vit actuellement par des milliers de jeunes...Et autant ce matin en regardant les émissions religieuses sur la 2 qu'en vous lisant je me disais qu'ilest trop facile de parler des jeunes de façon négative... VOUS ETES MERVEILLEUX d'authenticité et d'engagement. Merci de nous permettre de participer à votre voyage, pour ma part ma participation est de vous porter dans le cœur et la prière. Que Dieu vous bénisse et vous garde sous Sa Sainte Protection.