0
Maison Saint Antoine
Etre accueillant à Navarrenx

| Lara

Etre accueillant à Navarrenx

Si je devais résumer ma semaine à Navarrenx, j'utiliserai deux mots : Rencontres et Providence.

En arrivant dans notre jolie maison au sein de ce petit village d'à peine 1200 habitants, je ne m'attendais pas à vivre une telle expérience humaine et spirituelle. Il s'agissait pendant quelques jours de mettre de côté tous mes préjugés et toutes mes représentations pour accueillir l'Autre, tel qu'il est. L'accueillir consistait à lui sourire, échanger avec lui, l'interroger sur ses expériences et projets sur le Chemin, lui faire visiter l'église du village, marcher avec lui quelques kilomètres, l'inviter à partager un dîner et à dormir dans notre maison... Et puis l'accueillir, c'était aussi partager ma Foi, parler de ma vie en Christ, lui proposer un temps de prière...

Mais pas question de l'accueillir seule : j'ai pu profiter de cette expérience entourée d'autres jeunes, séminaristes, étudiants, lycéens... avec qui nous organisions nos journées autour de temps de prières (laudes, angelus, messes, adorations, chapelets, veillées de louanges, …), de partages de nos ressentis, de discussions diverses et variées et de fous rires, de temps de gestion de la maison (cuisine, courses, ménages...), et bien sûr d'accueils de pèlerins et de touristes, dans une ambiance détendue et priante.

Une dimension importante de cette semaine d'acccueil a été de se laisser porter par la Providence : concrètement, cela consistait à ne jamais savoir à l'avance combien nous allions être pour déjeuner, dîner, dormir, en fonction de si nous rencontrions des pèlerins intéressés pour partager un moment avec nous. Il nous arrivait de passer une soirée seulement entre accueillants, et parfois à contrario de dîner avec 3 pèlerins... Se laisser porter n'est pas toujours évident, surtout quand on est comme moi et qu'on aime que tout soit prévu à l'avance. Et pourtant, cela force au détachement et à l'abandon à ce que le Seigneur veut pour nous, et qui Il veut mettre sur notre route.

Je ressors grandie de cette expérience, ayant appris beaucoup de choses sur moi. J'ai compris que j'étais capable de faire visiter une église, d'essayer d'expliquer de la manière la plus simple possible certains mystères de ma Foi (le baptême, la confession...), qu'aller vers les autres n'est pas toujours évident et pourtant apporte tellement, que prier un chapelet à 23h parce qu'on a pas le temps avant est trop chouette, que quand il y a à manger pour 10, il y a à manger pour 15, que la Providence nous fait rencontrer des personnes vraiment merveilleuses et que chaque rencontre est unique... Et je retiendrais également cette phrase que tant de pèlerins nous ont partagé, tirés de la Bible et de leurs expériences sur le Chemin : « Demandez et vous recevrez. »

Cette semaine a été une sacrée leçon de vie. Avec des moments très chouettes et d'autres plus difficiles, car il faut sans cesse s'adapter à la personne en face de soi, et qu'il est parfois nécessaire de se faire violence pour accepter qu'elle pense (très) différement de nous, et ainsi l'accueillir telle qu'elle est.

 

Accueillir à Navarrenx, c'est aller à la rencontre de Dieu, à la rencontre de l'Autre, et à la rencontre de Soi-même.

Je n'ai maintenant qu'une hâte : revenir !

Lara

 

Déjeuner
© MCL
Prêts, pour la visite de l'église
© MCL
La Team
© MCL
Répétition avant la veillée
© MCL
Départ de la veillée de louanges à Sauveterre
© MCL
Louanges
© MCL

Répondre à () :


Captcha